Mise en œuvre des recommandations de la Troisième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (PMA)

1° Domaines d’intervention de l’Union postale universelle en faveur des PMA
1. Après la Conférence de Bruxelles en mai 2001, les actions entreprises par l’UPU en faveur des PMA ont été effectuées dans le cadre général de la Stratégie postale de Beijing 1999 et conformément aux vœux exprimés par les pays bénéficiaires.

2. Les actions prioritaires ont porté sur les secteurs ci-après :

– formation des personnels postaux afin de renforcer leurs capacités dans leurs

efforts de développement ;

– amélioration du réseau postal international et de la qualité de service par l’organisation des missions opérationnelles dans les pays africains ;

– aide à la réforme postale, en commençant par la recherche d’une autonomie de gestion, la séparation des fonctions d’opérateur et cette de régulateur ;

– introduction des nouvelles technologies dans l’exploitation postale.

2° Elaboration et mise en œuvre des projets de développement

3. Après la Troisième Conférence de Bruxelles en mai 2001, la contribution de l’UPU au développement du secteur postal s’est poursuivie au travers de son action spécifique et des divers programmes de développement postal (normes, qualité de service, etc.), mais aussi sous forme d’assistance technique. Cette assistance s’est effectuée dans le cadre de projets intégrés pluriannuels (PIP) co-financés par les pays, les organisations régionales ou sous-régionales bénéficiaires et l’UPU. La priorité en la matière a été exclusivement donnée aux pays les moins avancés ou à ceux se trouvant dans des conditions de détresse, tels que les pays frappés par des catastrophes naturelles ou qui doivent faire face à des situations extraordinaires.

4. Au 31 mai 2002, 22 projets intégrés pluriannuels nationaux et 2 projets régionaux (en Afrique) pour la période 2001-2004 ont été élaborés, cosignés par l’UPU, les pays (PMA) et les organisations bénéficiaires.

5. Des missions de consultants ont été envoyées sur le terrain pour aider dans divers domaines de la poste : amélioration de la qualité de service, réforme postale, sensibilisation sur le service postal universel, planification du service postal, etc.

6. Les Conseillers régionaux assurent en permanence la présence de l’UPU sur le terrain pour appuyer à tout moment les pays concernés, notamment les PMA.

3° Financement des projets

7. L’UPU a :

– contribué directement au financement sur le budget de l’Union ;

– aidé les pays dans la recherche de sources de financement : constitution des dossiers, information sur les institutions financières ;

– coopéré avec certains pays donateurs pour la mise en œuvre de certains projets bilatéraux.

8. L’UPU consacre près de 40% de son budget d’assistance technique à l’Afrique qui compte le plus grand nombre de PMA. Mais d’autres interventions ont été financées par des crédits extra-budgétaires (Fonds volontaire, Fonds spécial).

4° Collaboration avec d’autres agences multilatérales

9. L’UPU a fait des réalisations en collaboration avec d’autres agences des Nations Unies comme :

– le PNUD (Représentant Résident) : pour toutes les opérations sur le terrain (informations, finances) ;

– l’OACI : pour l’organisation des conférences et réunions sur le transport et la sécurité du courrier postal en Afrique ;

– la Banque mondiale : pour le financement des projets postaux et certaines études ;

– la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique : pour l’organisation des réunions et conférences sur diverses questions concernant les communications ;

– le Centre international des Nations Unies pour le contrôle de la drogue et de la criminalité , Vienne : pour la sécurité du courrier;

– l’Union internationale des télécommunications : pour l’introduction des nouvelles technologies et création des produits nouveaux à la poste .

5° Respect des principes du NEPAD

10. Toutes les interventions de l’UPU sont effectuées conformément aux souhaits des pays bénéficiaires exprimés individuellement par ceux-ci ou au sein d’organisations régionales ou sous-régionales.

11. L’Union postale a aussi pris des mesures pour favoriser la coopération multilatérale, bilatérale et Sud-Sud.

——————————————————————————–

[1] Increasing average telephone density to 5 main lines per 100 inhabitants and Internet connections to 10 users per 100 inhabitants by the year 2010.

[2] Multipurpose Community Telecentres (MCTs) are community run facilities with the potential of making a range of communication and information facilities available for local communities in remote, rural regions as well as in low-income urban settlements. Such centers would provide access to data networks (e.g. Internet) for e-mail, file transfer, access to electronic libraries and databases, government and community information, systems, market and price information, environment watch, etc. In addition they may well contain facilities and equipment for tele-training and telemedicine.