Pour lire l’ensemble du magazine, cliquez ici

Les Pays en développement sans Littoral lancent un appel à la communauté internationale pour le respect des engagements et le soutien au développement durable.

Tri du café, Rwanda

Les ministres et hauts fonctionnaires des gouvernements des 32 Etats en Développement sans Littoral (PDSL) du monde se sont rencontrés à Genève en juin 2016 pour presser la communauté internationale à mobiliser toutes les ressources disponibles pour les aider à atteindre leurs objectifs et cibles contenues dans le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030.

Une Déclaration Ministérielle adoptée à la fin de cette rencontre a salué la reconnaissance par le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030, et le Programme d’Action d’Addis Abeba des besoins particuliers des Pays en Développement sans Littoral et a souligné l’importance de fortes synergies pour leur mise en œuvre.  

La déclaration a clairement mise en évidence les objectifs de croissance des Pays en Développement sans Littoral, en montrant comment ces derniers peuvent pleinement faire usage de leur potentiel commercial pour promouvoir une croissance économique inclusive et durable ainsi qu’une réduction de la pauvreté requérant des transformations structurelles, des investissements dans les infrastructures et la facilitation du transit. La Déclaration a appelé au respect des objectifs de développement avec des politiques coordonnées dans des domaines incluant les investissements, les infrastructures, la logistique, la technologie et le secteur de l’énergie.

« Les Pays en Développement sans Littoral possèdent un potentiel énorme en terme de ressources naturelles et humaines. Nous devons nous concentrer sur des moyens rapides et efficaces pour retourner la situation de ces pays, grâce à des mesures politiques fortes et cohérentes au niveau national et à également un soutien international robuste et multiforme.», a dit Gyan Chandra Acharya, Secrétaire-Général Adjoint et Haut Représentant des Pays les  Moins Avancés, des Pays en Développement sans Littoral et des Petits Etats Insulaires. « Nous souhaitons transformer les Pays en Développement sans Littoral en pays connectés par la coopération avec les pays de transit, les partenaires au développement, les Nations-Unies et d’autres organisations internationales et régionales ».

L’évènement de deux jours, du 23 au 24 juin 2016, s’est focalisé sur les moyens par lesquels les Pays en Développement sans Littoral peuvent utiliser au mieux les engagements internationaux récents pour le développement pour améliorer leur potentiel commercial et pour surmonter beaucoup de leurs défis structurels et géographiques.

« La réunion de haut niveau des Ministres du commerce du Groupe des PDSL a fourni la plateforme adéquate pour examiner en profondeur le rôle important du commerce dans l’accélération de la mise en place du Programme d’Action de Vienne et dans la réalisation des objectifs du développement durable », a dit S.E. Mr. Raymond Mpundu, Ministre Adjoint du Commerce et de l’Industrie de la République de la Zambie et Président du Groupe des PDSL. « Pour nos pays, l’intensification des échanges est l’une des priorités clés pour exploiter le potentiel de développement de nos économies et pour assurer qu’aucun PDSL ne soit  laissé pour compte».

Les Ministres ont lancé un appel pour la ratification et la mise en application rapide de l’Accord de Facilitation des Echanges de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), qui dispose d’importantes provisions relatives aux procédures de transit transparentes et efficaces et, s’il est intégralement mis en œuvre, sera bénéfique aux Pays en Développement sans Littoral.  Les ministres ont également appelé à un programme de travail spécifique pour les pays en développement sans littoral à l’OMC.

« Nous soulignons l’importance d’avoir un Programme de Travail spécifique pour les PDSL à la fin de la 11ème Conférence Ministérielle. Ce Programme de Travail répondra aux besoins, défis et vulnérabilités spécifiques des PDSL dans le but d’accroitre leur participation au Système des Echanges Mondiaux », a indiqué S.E. Mr. Juan Esteban Aguirre, Représentant Permanent du Paraguay à Genève et Coordinateur du Groupe des PDSL sur le Commerce et le Développement à la fin de la réunion.

Lire plus